Entrer sur le site

Carnet noir ....Laurent Guyot a quitté le peloton   Par JPBIl y a 2 mois

Le FC Variété(Suisse) dans la douleur

Laurent Guyot nous a quitté le mardi 26 octobre 2021 des suites d'une courte et cruelle maladie. Il n'avait que 67 ans.

Journaliste sportif neuchâtelois, originaire du Jura Bernois, Laurent est très vite devenu un Neuchâtelois apprécié dans les rédactions des "Meuqueux" notamment dans les années 1980 ou il a été responsable de la rubrique sportive de l' Impartial, le quotidien du Haut du canton de Neuchâtel, qui allait devenir par la suite ARCINFO suite à sa fusion avec l'Express.

Homme passionné de sport, je l'avais côtoyé alors qu'il effectuait ses débuts dans la profession de journaliste à la "Semaine Sportive" à l'époque laboratoire pour les jeunes journalistes branchés sport ! Puis il continua son chemin en intégrant la rédaction du réputé journal lausannois

 

le Matin

 

(1990-2010). D'abord à la rubrique people, avant de retrouver ses amours pour la petite reine, le ballon rond, le ski (très pote avec Didier Cuche)  et entre autre le golf (Crans-Montana). Il couvera les J.O d'été et d'hiver et l'Euro 1998.

Après quoi, belle reconnaissance, il a eu quelques mandats comme chef de presse de l'équipe cycliste

 

IAM Cycling

 

(2013-2017) puis la réputée et puissante

 

COFIDIS

 

(2018).

Je l'avais sollicité pour rejoindre les rangs du FC Variété (Suisse), à sa convenance. Il avait fortement apprécié tous les matchs joués avec nous, notamment un légendaire match du 3 août 1995, match de Gala  d'ouverture, à Nyon, entre le

 

Stade Nyonnais et le grand Real -Madrid,

 

alors en stage dans la région.

Il m'en parlait encore l'an dernier lors d'un entretien, estimant que ce fut son plus joli souvenir de sa "carrière" de footeux !

Lolo laisse derrière lui l'image d'un homme intelligent, d'une gentillesse et d'une bonne humeur dont il s'est jamais départi. Il nous manque déjà.

Le Comité et tous les membres du FC Variété(Suisse) s'unissent pour adresser à son épouse, ses filles, ses proches, toute notre sympathie.

Ciao Lolo,  tu quittes le peloton des plumitifs mais tu resteras à jamais dans nos cœurs.

(jpb/30.10.21)